Syndic Experts
contactez-nous
01 41 74 37 87
Demande de devis instantané

Les risques du plomb sur la santé

Ce métal offre de remarquables caractéristiques de malléabilité et de résistance à la corrosion. De ce fait il a été largement utilisé dans la construction au XIXème siècle et dans la première moitié du XXème siècle. Aujourd'hui, certains bâtiments sont victimes de l'usure du plomb, provoquant également des risques sur la santé des individus.

Les principaux usages ont été pour les tuyaux et des canalisations d’eau, y compris potable. Le plomb a été aussi incorporé à d’autres ingrédients pour la fabrication de peintures ; cette « céruse » se révèle toxique lorsqu'elle est dégradée par le temps et l’humidité. La toxicité demeure, même si la couche a été recouverte par une autre peinture qui s’est elle-même dégradée. Les écailles et poussières libérées sont dangereuses, en particulier pour les enfants qui en portent à la bouche. Outre les enfants, victimes « privilégiées », les troubles peuvent affecter les femmes enceintes.

L’ingestion ou l’inhalation du plomb provoquent le saturnisme dont les conséquences sur la santé peuvent être lourdes : troubles à l’acquisition de fonctions cérébrales et de l’attention, et même ralentissement de la croissance chez l’enfant. Les conséquences négatives de la présence de plomb se rencontrent le plus souvent dans un habitat ancien dégradé, mal entretenu, et donc affectent le plus souvent des milieux défavorisés.

Même si l'utilisation du métal a été réglementée depuis plusieurs décennies et que d’autres matériaux lui ont été substitués (ainsi canalisations en plastique), le saturnisme demeure un problème de santé publique avec chaque année 500 nouveaux cas dénombrés en France. Des lois relatives à la santé publique et la réglementation sur l’habitat « décent » ont renforcé les mesures de prévention, et le diagnostic de présence de plomb est obligatoire pour une vente ou pour une mise en location.

Quels sont les risques du plomb dans une copropriété ?

En copropriété il faut s’interroger sur les peintures des cages d’escalier d’immeubles anciens et sur le réseau de canalisations dont un plombier identifiera aisément les composants et pourra remplacer les colonnes vétustes.

Si un constat de risque d’exposition au plomb révèle la présence de revêtements dégradés avec une concentration excédent le seuil réglementaire (1 mg/cm2), le propriétaire est dans l’obligation de faire des travaux supprimant le risque d’exposition, tout en garantissant la sécurité des occupants.

Pour des parties communes, les opérations relèvent évidemment de la copropriété. Les fonds de travaux devenus obligatoires aujourd'hui permettent de contribuer à la rénovation de l'immeuble. Le risque d'exposition au plomb est un des critères définissant une copropriété en mauvais état car le bâtiment révèle des dégradations.

Pour en savoir plus sur la définition des parties communes, vous pouvez consulter cet article: https://blog.syndicexperts.com/blog/copropriete-parties-communes 

Pour en savoir plus sur les frais supportés par la copropriété, vous pouvez consulter cet article: https://blog.syndicexperts.com/blog/quels-sont-les-frais-supportes-par-la-copropriete  

La recherche de plomb entre donc dans les diagnostics immobiliers obligatoires pour vendre ou louer, mais elle peut être aussi décidée par le préfet en cas de dépistage de saturnisme sur un mineur. Vous pouvez recourir à un syndic de copropriété pour prendre en charge les frais d'intervention d'un plombier.

Céline B., gestionnaire Syndic Experts.

" Au-delà de l’accès immédiat à tous les comptes, tout problème signalé est traité dans un délai de 4 heures ouvrés. Les gestionnaires dédiés au sein du cabinet suivent plus efficacement et plus rapidement toute intervention demandée. "

DEVIS DE SYNDIC

Je veux obtenir
mon devis
instantané !

Devis instantané

Téléchargements

Accédez à tous
nos téléchargements
sur la copropriété.

Nos magazines

Abonnez vous et
recevez nos meilleurs
articles sur la copropriété.

Comme + de 50000
copropriétaires recevez
nos conseils de professionnels
directement dans votre
boite mail.

Rejoignez notre communauté

Nos derniers tweets